"L'Univers au-delà de l'existence"

Corneliu Antim

Luceafarul 
November 5, 1988

 ©  bcub.ro 

Corneliu Antim, Romanian art critic

 
(...) L’artiste semble porté par les feux créateurs de prédécesseurs, non pas par la négation de la tradition - acceptée d’ailleurs comme matrice de la spiritualité dans ses représentations uniques et pérennes - mais par la conversion de celle-ci en élément-objet magique qui dévoile des sens au-delà de la constitution frivole de la matière dans le spectacle de l’existence. Autrement dit, il s’agit d’un processus canonique et purificateur de fertilisation des zones explorées seulement par les esprits curieux, par le fer de lance de la pensée avide.

L’artiste renonce aux outils traditionnels, il n’expose ni peinture ni sculpture. Sa manière est d’une incitante modernité ; les concepts plastiques suivent des voix profondes, surgies du subconscient, qui entretiennent une invention imprévisible de formes ; Stefan Ramniceanu invente, pour créer son récital plastique, des techniques spéciales, et ses œuvres semblent issues de la chair même des murs qui les abritent.

Il s’exprime librement, dans le sens d’une certaine spiritualité roumaine, ou dans un sens plus large, oriental-byzantin. Ramniceanu nous porte, avec la grandiloquence des gestes essentiels, dans un univers des images qui illustrent avec force, l’immense accolade qui lie, à travers le temps, des strates successifs et inconfondables de la grande spiritualité créative. Il réussit, dans ce monde agité, un convaincant levain de formes et images possibles de nos propres retrouvailles intérieures.